Le SVE : une opportunité pour les employeurs de la province

St. John’s – le 1er mars 2018 –  Notre participation à la troisième édition du Salon virtuel de l’emploi, les 21 et 22 février derniers, fut très valable.

Nous avons généré une liste de candidats immigrants bilingues, se trouvant soit au Canada, soit en Europe ou encore en Afrique et qui, pour la plupart d’entre eux, sont prêts à venir à Terre-Neuve-et-Labrador. Nous sommes très contents des résultats, de la qualité des candidats et de leurs CV.

Ce salon, qui se déroulait complètement en ligne, offrait l’occasion à des employeurs de partout au Canada d’annoncer des postes sur un portail web international pendant deux jours. Les candidats avaient l’opportunité de discuter en ligne et en direct avec ces employeurs, ainsi que de leur transmettre leur CV.

À Terre-Neuve-et-Labrador, nous avons accueilli un total de 65 visiteurs venant de divers pays tels la France, la Belgique, le Maroc, la Tunisie ou encore l’Algérie. 50 ont déposé leur CV alors que seuls 13 d’entre eux avaient démontré, lors de leur enregistrement avant le salon, un intérêt pour notre province. C’est plutôt positif et encourageant. J’ai aussi eu des discussions en direct très intéressantes avec une quarantaine de personnes.

Nous avons reçu moins de visiteurs que les éditions précédentes, mais celles et ceux qui y ont participé étaient tous des gens aptes et prêts à faire le saut.

Ce troisième salon virtuel était une initiative conjointe de RDÉE Canada, de ses 12 membres provinciaux et territoriaux et de Recrutement et mobilité internationale (RIM), avec l’appui d’Emploi et Développement social Canada.