La recherche et le développement est un secteur stratégique pour l’investissement. La RDC « Research and Development Corporation » (Société de la Recherche et du Développement) a été créé en 2008. Elle travaille avec des acteurs gouvernementaux, industriels et universitaires pour renforcer la qualité, la quantité et la pertinence de la R&D pour apporter des bénéfices économiques à long terme à la province. La RDC cherche à investir dans de la main d’œuvre qualifiée et des infrastructures de recherche innovantes et de qualité.

Les installations de recherche et développement de la région Nord-Est de la péninsule d’Avalon ont pour mandat de collaborer avec les entreprises du secteur privé :

  • à la mise au point de technologies innovatrices;
  • à la prestation d’un terrain de formation à l’intention des entrepreneurs;
  • à la facilitation du transfert de technologie;
  • au lancement de projets de collaboration.

Les connaissances scientifiques et techniques spécialisées ainsi que l’équipement de pointe qui sont disponibles permettent de poursuivre pratiquement tous les types de projet.

Phil Bording (Titulaire de la chaire de Husky Energy dans la recherche sur les hydrocarbures à l'Université Memorial) montre aux étudiants comment contrôler le système de visualisation 3D, avec une vue du champ pétrolifère Wytch Farm au large du sud de l'Angleterre Photo : Memorial University of Newfoundland

Phil Bording (Titulaire de la chaire de Husky Energy dans la recherche sur les hydrocarbures à l’Université Memorial) montre aux étudiants comment contrôler le système de visualisation 3D, avec une vue du champ pétrolifère Wytch Farm au large du sud de l’Angleterre
Photo : Memorial University of Newfoundland

Le principal acteur de la R&D dans la province est l’éducation supérieure, contrairement au reste du Canada où il s’agit des entreprises. Ces différences sont dues à la démographie et la géographie de Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi qu’à la plus grande importance accordée aux ressources primaires qui nécessitent moins d’investissement en R&D que d’autres ressources. La part de R&D effectuée par les entreprises a toutefois augmenté depuis quelques années notamment avec la construction de l’usine de traitement de nickel de l’entreprise Vale Newfoundland and Labrador Ltd.

L’université Memorial offre les services de R&D suivants :

  • la biotechnologie;
  • les essais cliniques;
  • l’électronique de haute technologie;
  • l’océanographie et les sciences de la Terre;
  • la gamme complète des disciplines de l’ingénierie.

Institut des technologies océaniques

Fondé en 1985, l’Institut des technologies océaniques (ITO) a pour mission d’appuyer, de ses compétences techniques spécialisées, l’industrie canadienne des technologies océanographiques. Aucun autre organisme au pays ne propose une telle combinaison de connaissances, d’expérience et d’installations de calibre mondial.

C-CORE

C-CORE se spécialise dans l’ingénierie dans des conditions de glace, la télédétection, la géophysique des fonds marins et la géotechnique. Son personnel hautement qualifié possède un vaste éventail de compétences universitaires et scientifiques allant des sciences et du génie en passant par les mathématiques, jusqu’à l’informatique. Ce personnel contribue au développement des ressources marines en offrant de l’éducation et de la formation, en repérant les obstacles aux travaux d’exploitation des ressources hauturières et en assurant le transfert de technologie vers le secteur privé.

Le Fisheries and Marine Institute de l’Université Memorial de Terre-Neuve

Le Fisheries and Marine Institute exerce un double rôle d’établissement d’enseignement et d’installation de recherches. Bien que ses activités soient principalement associées à la mer, ses projets ont des applications beaucoup plus vastes. Ses locaux abritent des équipements parmi les plus modernes du monde, dont la plus grande citerne antiroulis.

Ocean Sciences Centre

L’Ocean Sciences Centre est une installation de recherche en eaux froides exploitée conjointement avec l’Université Memorial de Terre-Neuve. L’Ocean Sciences Centre, situé à Logy Bay, est une installation de recherche centrée sur l’aquaculture, l’océanographie, l’écologie, les comportements et la physiologie dans l’Atlantique Nord.

Source: “The Economy 2011: standing strong”, Government of Newfoundland and Labrador